Emmanuel Macron aurait dû se rendre ce mardi après-midi au Creusot pour un déplacement sur le thème du nucléaire mais le président français a préféré annuler sa visite pour se consacrer à la crise sanitaire. La situation est « très difficile, voire critique », selon les scientifiques. L’exécutif veut décider vite. De nouvelles annonces sont attendues avant la fin de la semaine.

Trois jours, c’est le temps que se donne le chef de l’État pour prendre de nouvelles décisions. Les derniers chiffres alarmants ont poussé Emmanuel Macron à bousculer son agenda.

La deuxième vague est violente. « Le couvre-feu ne suffit pas », regrette un cadre de la majorité. Les réunions vont s’enchaîner au sommet de l’État : un conseil de défense ce mardi matin. Jean Castex va recevoir les chefs de partis et les partenaires sociaux dans l’après-midi avant un deuxième conseil de défense décisif mercredi matin.

Emmanuel Macron prépare les Français à un nouveau tour de vis. Plusieurs options sont sur la table :  avancer le couvre-feu ?, Des reconfinements locaux ? Seulement le week-end ? Tout est possible, répètent les ministres, mais le confinement épisode 2 ne ressemblera pas totalement à l’épisode 1 de mars dernier.

« À l’époque, on ne savait pas faire. Aujourd’hui, on sait qu’on peut avoir un confinement gradué », pronostique un député En Marche. Dans ce scénario, les écoles resteraient ouvertes, les Français pourraient continuer à travailler, mais les relations sociales seraient, elles, limitées au strict minimum. 

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!