Des foules de manifestants avec à leur têtes des leaders politiques ont défilé le samedi 17 octobre 2020, dans les rues de Delmas et Port-au-Prince. Les manifestants ont été dispersés à Delmas 60 par les forces de l’ordre.

L”un des dirigeants de l’opposition, M. Paul Denis, affirme que la manifestation à permis de faire face aux défis des bandits. Il faut entrer en rébellion contre le pouvoir, dit il estimant que le gouvernement veut instaurer une dictature.

Très critique envers le président Moïse, M. Denis accuse le chef de l’état d’être responsable du dysfonctionnement des institutions en refusant d’organiser les élections.

Il appelle à la poursuite de la mobilisation pour empêcher le maintien de M Moïse au pouvoir au delà du 7 fevrier 2021.

LLM / radio Métropole Haïti

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!