De nombreux Port-au-Princiens se réjouissent de la chute du taux de change de la gourde par rapport au dollar.

Au cours des deux dernières semaines le taux est passé de 125 à 75 gourdes pour un dollar.

La monnaie nationale s’apprécie ce qui préoccupe les économistes qui s’interrogent sur les causes de cette valorisation.

Des résidents de la capitale ont indiqué à radio Métropole qu’ils espèrent une accentuation de la chute du dollar. Ils souhaitent un taux de change à 40 gourdes pour un dollar.

Les citoyens jugent que les sanctions de la banque centrale contre des banques commerciales ont constitué un déclic provoquant la fin de la dévaluation de la gourde.

Dans le même temps des citoyens déplorent que la baisse du taux de change ne soit répercutée sur les prix des produits de premières nécessités notamment. Ils soulignent qu’on n’a pas constaté une baisse significative des prix du riz, du sucre et de l’huile.

Ces citoyens plaident pour une intervention de l’État qui devra fixer les prix des produits.

Par ailleurs des résidents de la région métropolitaine évoquent le dicton: trop beau pour être vrai. Ils redoutent une hausse vertigineuse du taux de change dans les prochaines semaines. Pour eux il s’agit du calme qui précède la tempête.

LLM / radio Métropole Haïti

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!