Mercredi 16 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– Après une matinée plus ou moins calme, les rues de Port-au-Prince renouent avec les violences dans l’après-midi du mercredi 16 septembre.

Des hommes armés se réclamant du groupe de policiers en colère  »Fantômes 509 » ont gagné les rues dans la commune de Delmas et ont incendiés plusieurs véhicules, en majoritté munis de plaques d’immatriculation Service de l’État.

Soulignons que c’est dans ce contexte actuel, d’un ton très arrogant, le premier-ministre de facto Joseph Jouthe compte annoncer la composition du CEP-DERMALOG chargé d’organiser des élections exclusivement pour les candidats et alliés du parti au pouvoir.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!