Le chef du Parquet de la capitale, M. Ducarmel Gabriel, annonce qu’une enquête a été diligentée afin de faire la lumière sur les circonstances de la mort de maître Monferrier Dorval, bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince. Il indique que selon les premiers éléments de l’enquête l’éminent juriste a été tué de deux projectiles à la poitrine.

Le commissaire du gouvernement informe que la police judiciaire devra réaliser une enquête de voisinage afin de collecter des informations supplémentaires.

M. Gabriel a fait remarquer que la résidence ne disposait pas de caméra de surveillance et que la zone n’était pas éclairée.

Les enquêteurs de la police scientifique ont réalisé des prélèvement d’empreintes qui seront analysées.

M. Dorval, a été tué, vers 20 heures alors qu’il se trouvait dans le parking de son domicile à Pèlerin 5.

Au cours de cette semaine, M. Dorval, docteur en droit constitutionnel, avait préconisé l’adoption d’une nouvelle constitution avant l’organisation des élections. Il avait laissé entendre que la constitution de 1987 est une source de crise.

Cet assassinat a provoqué stupeur et consternation au sein de l’opinion publique.

LLL / radio Métropole Haïti

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!