Le premier ministre a.i Jean Michel Lapin a réuni mercredi pour la deuxième fois le Conseil Supérieur de la Police Nationale afin d’adopter de nouvelles mesures, dans le but de protéger la population.

De nombreuses dispositions ont été déjà prises à tous les niveaux pour garantir la sécurité des vies et des biens, lors de la manifestation prévue ce vendredi 29 mars prochain, annonce le chef du CSPN.

Les citoyens pourront vaquer à leurs activités, les entreprises publiques ou privées seront protégées, le chef de la Primature se veut rassurant. Jean Michel Lapin qui dit reconnaitre aux opposants au pouvoir le droit de manifester, leur rappelle toutefois l’obligation de respecter la loi.

« Les forces de l’ordre s’engager entièrement non seulement à l’occasion des manifestations mais encore chaque jour sur toute l’étendue du territoire national », a déclaré Monsieur Lapin.

Il a insisté sur cette obligation qui constitue l’une des taches principales qui lui sont confiées par le Président Jovenel Moïse.

Selon lui la vie nationale ne doit pas être interrompue. L’administration publique, le commerce et les écoles doivent fonctionner normalement.

Il a fait savoir que les pouvoirs publics séviront avec la dernière rigueur contre tout fauteur de troubles et tout contrevenant à la loi.

Par ailleurs, la police a déjà pris des dispositions en prévisions de la manifestation annonce le conseiller du président Jude Charles Faustin. La zone touristique sera tout particulièrement protégée précise-t-il.

Le conseiller du chef de l’état se réjouit par ailleurs du fait que plus personne au niveau de l’état ne financera de manifestations politiques, et en cela Jude Charles Faustin qui intervenait pendant le journal du matin de Metropole, a fait part de suspicions envers l’ancien premier ministre Jean Henry.

EJ/Radio Métropole Haïti

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!