Des parlementaires critiquent la réaction du Premier Ministre haïtien, Jack Guy Lafontant, suite à l’incursion de quelques militaires dominicains sur le territoire haïtien.

Le député de Belladères, Guershon Guerar, rejette les déclarations du chef du gouvernement évoquant la contrebande qui serait liée à l’incident du 18 aout 2018. J’apporte un démenti formel aux déclarations du Premier Ministre faisant état de contrebande, lance le député Guerar précisant que tous les transports de marchandises ne peuvent être étiquetés de contrebande.

Il confirme les informations faisant état de deux camions transportant du ciment qui étaient poursuivis par des militaires dominicains.

Le parlementaire déplore la banalisation de l’incident par le Premier Ministre mettant en garde contre une réaction de la population si le gouvernement persiste dans sa stratégie de banaliser l’incident.

Selon parlementaire au moins 8 personnes ont été blessées lors de l’agression des militaires dominicains sur sol haïtien. C’est un acte odieux des soldats dominicains, insiste le député Guerar estimant que ceci témoigne de l’irrespect des soldats dominicains pour la souveraineté d’Haiti.

Il explique que des impacts de projectiles sont visibles sur les édifices de la Douane et de l’Immigration. Pour le législateur les citoyens haïtiens doivent être assurés que l’Etat défend leurs intérêts face aux étrangers.

De son coté le député de Mirebalais, Abel Descolines, se dit choqué de la réaction du Premier Ministre Lafontant.

Il regrette que le chef du gouvernement n’ait pas compris la gravité de la situation. Des militaires dominicains ont fait feu sur des bâtiments administratifs de l’état haïtien et ont blessé par balles plusieurs compatriotes sur le territoire nationale, s’est plaint le parlementaire.

Il se dit consterné et frustré par l’incident du 18 aout dans la ville frontalière de Belladones.

LLM / radio Métropole Haïti

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!